Dyspraxie ou maladresse ?

Souvent prise pour de la maladresse, la dyspraxie est un dysfonctionnement neuropsychologique dont on connaît mal les causes. Elle se manifeste principalement chez les enfants par un trouble du mouvement: il est ainsi difficile pour certains enfants de planifier des gestes, d’automatiser des gestes, d’enchaîner une séquence de gestes. La dyspraxie, méconnue et peu diagnostiquée, passe ainsi souvent pour de la maladresse. Loin d’être anodine, la dyspraxie peut être à l’origine de lourdes difficultés scolaires, puisqu’elle impacte directement l’écriture, ou les facultés de reproduction à l’identique. Expliquer ce trouble aux adultes est déjà difficile. Mais expliquer la dyspraxie aux enfants est un véritable défi.

 

Une vidéo pour expliquer la dyspraxie aux enfants

Il est pourtant important:

  • d’expliquer la dyspraxie aux enfants dans une classe, pour éviter les moqueries, la stigmatisation
  • d’expliquer la dyspraxie aux enfants dans une fratrie, pour expliquer l’utilisation de l’ordinateur, le temps passé sur le travail scolaire
  • d’expliquer la dyspraxie aux enfants dyspraxiques eux-mêmes, qui se perçoivent souvent comme empotés, maladroits, agités, imprécis, brouillons, sales… bref, toutes sortes de caractéristiques dégradantes, dont ils doivent apprendre à se détacher.

La vidéo Dyspraxie est un film court – moins de 4 min- qui raconte l’histoire de Gaël pour qui le monde est un labyrinthe. « Enfant maladroit et distrait, lui disait-on. Et pourtant, pour faire attention, il faisait attention ! »

Apprivoiser ses mains, apprivoiser son corps

Avec tendresse, le parcours de Gaël vers l’apprivoisement de son corps est retracé. Le psychomotricien y est évoqué, qui aide l’enfant à se servir de ses mains… et à découvrir l’ordinateur comme outil pour écrire. « Le bonheur que c’était pour Gaël quand toute chose était organisée, et à sa place! »

Les implications de la dyspraxie dans les relations aux autres ne sont pas évoquées, mais c’est un échange à poursuivre avec les enfants.

Dessinée et animée par Adrien Honnons, cette histoire a été relue et corrigée par le Pr. Ives Chaix du CHU Purpan à Toulouse pour que les situations évoquées soient fidèles aux réalités médicales.

 

Vous pouvez découvrir un film du même dessinateur sur la Dysphasie en cliquant ici.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *