Vidéo intéressante pour aborder la peur des différences et du handicap, « Sacrée Judith et le mur de la différence » est outil pédagogique non culpabilisant, symbolique, qui donne envie de réfléchir collectivement.

Une vidéo intéressante pour aborder la peur des différences

  • Judith est sujette aux crises d’épilepsie. Ses bras, son corps, lui répondent difficilement. Et pourtant, elle veut rencontrer, toucher, se faire des amis. Comment peut-elle s’y prendre ?
  • Ce qui rend cette vidéo intéressante, c’est qu’on entend la voix intérieure de Judith, qui exprime ce qu’elle pense et comment elle vit son handicap. De manière ludique, on est emmené à l’intérieur de sa tête, dans l’ordinateur de son cerveau.
  • Utile dès 5-6 ans et jusqu’au collège
  • Vidéo de 7 minutes seulement
  • Vidéo sur le handicap disponible en anglais aussi

« Sacrée Judith ou le mur de la différence »: une histoire vraie sur le handicap

Comme souvent les productions sur le handicap, le dessin animé ‘Sacrée Judith’ est un projet familial pour nous aider à changer de regard sur les enfants différents. Il part de la vie de Judith, 11 ans, petite fille devenue polyhandicapée après une méningite. Dans la vraie vie aussi, Judith fait des crises d’épilepsie.

Le petit film fait entendre les sons de Judith, la voix de son frère Joseph et de sa sœur Héloise; c’est cette dernière qui a écrit les paroles et chanté la chanson de la fin.

 

Dans cet outil pédagogique sur la peur des différences j’ai aimé…

  • J’ai aimé l’idée que le handicap est à apprivoiser AUSSI pour la personne qui le porte.
  • J’ai aimé que soit souligné le désir de Judith de rencontrer les autres : « Eh reste là, je veux juste te connaître »
  • J’ai aimé l’image du mur qui se bâtit entre Judith et un copain…  Les briques de ce mur? Ce sont les mots suivants : maladie, pas pareil, bizarre, inconnue, distance, gêne… La pièce maîtresse du mur, sur laquelle s’appuie toute cette construction qui sépare Judith des autres ? Bien sûr, c’est la PEUR.
  • J’ai aimé le super-pouvoir de Judith, qui lui permet de colorer le monde. La différence de l’autre colore nos uniformités, nos grisailles monotones. La différence de l’autre, qui nous emmène dans des espaces d’inconfort, nous révèle des nuances du monde.

 

Echanger en classe sur la peur des différences et du handicap

Voici quelques pistes de discussion, pour des enfants d’âge primaire, ou pour de jeunes collégiens.

  • C’est l’histoire de quoi ? de qui ?
  • Que veut Judith ? Quel est son objectif ?
  • L’héroïne  de ce petit film est donc Judith, une personne porteuse d’un handicap… Est-ce souvent le cas ?
  • Le handicap est-il facile à vivre pour les personnes qui en sont porteuses ? Rappelle-toi de la phrase de Judith : « Cela n’a pas été facile, mais ouf, j’y suis arrivée. »
  • Pourquoi les enfants disent-ils : « Eh, Judith, tu me fais voir l’essentiel? » ou d’autres phrases comme : « Rends-moi plus vivante. Je veux voir! »  Sommes-nous aveugles ? Qu’est-ce que nous oublions de voir ?
  • Et toi, as-tu déjà rencontré, côtoyé des personnes porteuses d’un handicap ?
  • Est-ce que la peur a parfois fait un mur entre toi et quelqu’un d’autre ?
  • Pourquoi a-t-on peur de quelqu’un de différent ?
  • Que faire pour faire tomber le mur de la peur ? Concrètement, donne-moi des idées…

 

Autre ressource pédagogique sur le thème des différences

La Chanson de Lou

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *