Les adolescents ne mesurent pas toujours les risques du sexting, le fait d’envoyer des sextos -photos ou vidéos sexuellement explicites par webcam ou sms. Cet envoi est parfois volontaire, parfois contraint. D’après une grande enquête de l’UNICEF, 12.5 % des jeunes affirment avoir été harcelés/agressés sur internet ou sur les réseaux sociaux. Une des formes de harcèlement, aujourd’hui, est liée aux images dénudées que les jeunes envoient d’eux-mêmes, dans le cadre d’une relation intime, et qui peuvent être diffusées largement, publiquement, par leurs pairs. Pour s’amuser? pour se faire valoir auprès de leurs copains? pour afficher un tableau de chasse? L’association e-enfance a publié un film interactif de prévention, « Derrière la porte », comportant 5 scénarios (cyber-harcèlement, sexting…), donc 29 vidéos. Pour tout dire, on s’y perd un peu si on veut les utiliser en animation d’éducation affective et sexuelle avec les jeunes.

 

Vidéos de prévention sur les risques du sexting

Je vous propose une séquence pédagogique à partir de 3 vidéos, que l’on peut projeter successivement, en débattant entre chacune, pour informer et faire réfléchir les jeunes sur la diffusion de photos dénudées. La première vidéo pose une situation, et les deux suivantes deux issues différentes en fonction de la réaction de Lucy à la sollicitation de Mika.

  • Mika demande un streap-tease à Lucy
  • Lucy fait un streap-tease pour Mika
  • Lucy refuse de faire un streap-tease pour Mika

Approfondir par la vidéo : « Quand mon image m’échappe »

« Quand mon image m’échappe » , article publié par Comitys, relaie une vidéo réalisée par la préfecture de police et intitulée « La photo d’Amélie ».

Atouts: elle insiste sur les conséquences à long terme de la diffusion d’une image dénudée

Inconvénients:

-la jeune fille, Amélie », est la seule ciblée par le message de prévention. Les diffuseurs de sa photo ne sont pas responsabilisés dans ce message.

-cadre: lycée de centre-ville… à vous de voir si votre public peut se sentir rejoint.

-la vidéo date peut-être un peu?

Par delà la vidéo d’Amélie, vous pouvez aller jeter un coup d’œil sur les 3 vidéos publiées par la Préfecture de police de Paris.

 

Pour en savoir plus sur le cybersexime

  • … et sur les pratiques des 1100 jeunes collégiens et lycéens:

Cybersexisme: une étude sociologique dans des établissements scolaires franciliens

Cette étude apporte des pistes de compréhension des phénomènes de sexting dans la dynamique de construction identitaire et sociale des adolescents: « Ainsi, le sexting permettrait autant la stigmatisation des adolescentes envoyant des photos sexy ou parlant ouvertement de sexualité, que la valorisation des adolescents récepteurs de telles photos » p. 17

 

Que faire face à une situation de cyber-harcèlement?

[conseils de E-enfance]

  • Garder des preuves (faire des captures d’écran avec son ordinateur ou le téléphone)
  • En parler à une personne de confiance
  • Faire un signalement en ligne pour stopper la diffusion du contenu inapproprié (les réseaux sociaux proposent de signaler de manière anonyme un contenu ou un utilisateur abusif)
  • Porter plainte si cela s’avère nécessaire (la nouvelle loi de 4 août 2014 reconnait le harcèlement moral comme un délit, dont la manifestation via outils numériques est un élément aggravant).
  • Pour tout besoin de conseil : 0800 200 000 (service et appel gratuits)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *