Salope est un outil pour parler de la prostitution

Graphique, inspirant, le clip de BigFlo & Oli Salope est un outil pour parler de la prostitution avec les jeunes. N’ayez pas peur du titre du clip: les images sont épurées, signifiantes, belles, le texte rappé évocateur. Racontant la trame de vie d’une prostituée, Salope est un outil pédagogique qui touche et qui met en réflexion. On peut se dire que la prostitution est un sujet marginal. Et pourtant, la prostitution, très présente dans les représentations de la sexualité (films, séries, jeux vidéo), est une réalité sociale, politique, qui nous concerne et qui ouvre les jeunes à une réflexion plus grande sur la sexualité.

Paroles du clip Salope de BigFlo & Oli

Quand la lune apparaît, tu peux la croiser en ville
Elle a deux prénoms, un pour la vie, l’autre pour la nuit
Une croix sur ses études, le temps lui a mené la vie dure
Entre le café et la pharmacie, elle a ses habitudes
L’habitude d’être dans le froid, les jambes à l’air
Toute droite dans l’noir, on la confondrait avec un lampadaire
Un combat contre la montre, elle danse avec son ombre
Bien trop jeune pour faire le plus vieux métier du monde
Son parfum mélangé à l’odeur d’essence qui l’entoure
Elle se donne le droit de croire qu’elle pourra partir un jour
Elle a laissé ses rêves s’abîmer à quelques rues
Certaines le font par choix, elle, ne l’a jamais eu
En rentrant elle ferme les yeux devant l’miroir de l’ascenseur
La nuit tous les chats sont gris et tous ses clients sont seuls
Ils emportent un peu d’elle quand ils referment la porte
Et des traces apparaissent quand les caresses deviennent trop fortes
Elle est intelligente et drôle, mais pour être honnête
Les hommes qui viennent la voir ne sont pas là pour la connaître
Sous la Grande Ourse, elle fait tout pour leur faire envie
Elle doute, et quand son maquillage coule elle dit que c’est la pluie
Bien sûr elle voudrait être ailleurs, partir d’ici
Mais elle est prise en otage par l’café et la pharmacie
Cernée, vue que chaque soir est déjà demain
Elle a des tonnes de regrets coincés dans son p’tit sac à main
Les saisons passent, on s’habitue aux angoisses
Elle s’dit que ça pourrait être pire en regardant le SDF d’en face
Les destins se ressemblent dans l’périmètre
Elle fait les cent pas, en restant là elle a fait de milliers de kilomètres
Souvent, son prince charmant s’évapore comme un mirage
Ils se souviennent pas d’son prénom, elle veut oublier leurs visages
Des sacrifices pour un meilleur avenir
Si la lune pouvait parler, elle en aurait des choses à dire
Elle a un fils, son petit bout d’âme, son moment de calme
L’étoile qui la guide dans la nuit noire
Elle le rejoint aux aurores après l’horreur
Elle se conforte dans son odeur, son cœur et son corps
Il ne sait pas encore pour son bout de trottoir
Il lui donne l’amour qu’on lui donne pas le soir
Elle le regarde dormir, d’un coup elle désespère
Comment lui expliquer où est passé son père?
Un jour elle partira, elle l’amènera au loin
Elle fermera une valise, elle a hâte, un beau matin
Elle s’échappera des griffes du périph’ de Paris
Elle aura une maison, un chien, un château, un mari
Elle s’est promis que tout ça ne durerait pas
Une mauvaise passe qui s’en ira, oui, elle croit au miracle
Elle en vient presque à oublier qu’elle doit retourner cette nuit
Entre le café et la pharmacie
Sa mère pense qu’elle est engagée comme danseuse dans un cabaret
Mais sa scène fait deux mètre carrés
C’était la plus belle quand elle était au pays
Elle lui donne des nouvelles, des mensonges bien écrits
Elle fait bonne figure, mais au moment de raccrocher
Ça la brûle de lui dire de venir la chercher
Mais elle sait qu’ils sont là, les loups qui la surveillent
Elle voudrait pas qu’ils s’en prennent à sa seule merveille
Nous, on sortait de boîte, dans une voiture on roulait vite
De la fumée, de la musique, rien qu’entre amis on voulait rire
On avait pas envie de rentrer et certains avaient trop bu
On savait pas trop où aller, quand soudain on l’a vue
D’un coup, on a ralenti, lorsqu’on est passé
Au niveau de la pharmacie, juste à côté du café
Mon dieu ce qu’on peut être con quand on est entres potes
On a baissé la vitre, on a crié « salope! »
 

Comprendre la chanson Salope de BigFlo & Oli

  • De quoi parle cette chanson, ce clip?
  • Comment se sent-on quand on voit ce clip?
  • Y a-t-il des mots qui vous ont marqués?
  • Y a-t-il des images qui vous ont marqués?

 

  • Le mot « prostituée » est-il prononcé? A quel moment l’avez-vous deviné?
  • « Elle a deux prénoms, un pour la vie, l’autre pour la nuit »: que signifie cette phrase? pourquoi cette jeune femme aurait-elle deux identités?
  • « Bien trop jeune pour faire le plus vieux métier du monde »: qu’appelle-t-on « le plus vieux métier du monde »? Y a-t-il un âge pour le pratiquer?
  • « Certaines le font par choix, elle, ne l’a jamais eu »: les personnes qui se prostituent ont-elles le choix? Peut-on choisir ce métier? Qu’en pensez-vous?
  • Pourquoi n’a-t-elle pas le choix? Qu’est-ce qui la tient, la retient?
  • « Ils emportent un peu d’elle quand ils referment la porte »: pensez-vous qu’on est atteint, intérieurement, par l’exercice de la prostitution, qu’on y laisse des bouts de soi?
  • « Et des traces apparaissent quand les caresses deviennent trop fortes »: les personnes prostituées sont souvent victimes de violence. Le saviez-vous?
  • « Elle est intelligente et drôle, mais pour être honnête Les hommes qui viennent la voir ne sont pas là pour la connaître » « Ils se souviennent pas d’son prénom, elle veut oublier leurs visages » Que cherchent les clients des personnes prostituées? Qui sont-ils, à votre avis? Que manque-t-il dans ces relations? Qu’est-ce qui la blesse?
  • « Sa mère pense qu’elle est engagée comme danseuse dans un cabaret »: pourquoi ment-elle à sa mère? Expliquez en quoi la honte l’isole.
  • D’où vient-elle à votre avis? D’où viennent les personnes qui se prostituent?
  • Quels sont ses rêves, ses projets?
  • Existe-t-il pour une personne prostituée des moyens de s’en sortir? Comment faire?
  • Qui peut me définir la prostitution?
  • Si quelqu’un est logé, nourri, ou maintenu dans son travail en échange de faveurs sexuelles, est-ce de la prostitution?
  • Que pensez-vous de la prositution?
  • Quel regard les jeunes en voiture portent-ils sur cette femme? Quel regard porte-t-on sur les personnes qui se prostituent?
  • Comment sont représentées les personnes qui se prostituent dans les films, les séries? Donnez des exemples.
  • Est-ce une réalité que vous avez croisé, sur votre chemin?
  • La prostitution dit-elle quelque chose de notre société?

 

Repères pour animer un débat sur la prostitution avec des jeunes

En France, la prostitution n’est pas illégale. Néanmoins, son inscription juridique est complexe, difficile à comprendre parfois pour les jeunes. En effet, la prostitution est tolérée mais sont punis:

« Le fait de solliciter, d’accepter ou d’obtenir des relations de nature sexuelle d’une personne qui se livre à la prostitution, y compris de façon occasionnelle, en échange d’une rémunération, d’une promesse de rémunération, de la fourniture d’un avantage en nature ou de la promesse d’un tel avantage est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe.

  • le proxénétisme (code pénal article 225-5):« Le proxénétisme est le fait, par quiconque, de quelque manière que ce soit:1° D’aider, d’assister ou de protéger la prostitution d’autrui ;2° De tirer profit de la prostitution d’autrui, d’en partager les produits ou de recevoir des subsides d’une personne se livrant habituellement à la prostitution ; 3° D’embaucher, d’entraîner ou de détourner une personne en vue de la prostitution ou d’exercer sur elle une pression pour qu’elle se prostitue ou continue à le faire. Le proxénétisme est puni de sept ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende. »
  • l’organisation d’une activité de prostitution

« Est puni de dix ans d’emprisonnement et de 750 000 euros d’amende le fait, par quiconque, agissant directement ou par personne interposée : 1° De détenir, gérer, exploiter, diriger, faire fonctionner, financer ou contribuer à financer un établissement de prostitution ; 2° Détenant, gérant, exploitant, dirigeant, faisant fonctionner, finançant ou contribuant à financer un établissement quelconque ouvert au public ou utilisé par le public, d’accepter ou de tolérer habituellement qu’une ou plusieurs personnes se livrent à la prostitution à l’intérieur de l’établissement ou de ses annexes ou y recherchent des clients en vue de la prostitution; 3° De vendre ou de tenir à la disposition d’une ou de plusieurs personnes des locaux ou emplacements non utilisés par le public, en sachant qu’elles s’y livreront à la prostitution ; 4° De vendre, de louer ou de tenir à la disposition, de quelque manière que ce soit, d’une ou plusieurs personnes, des véhicules de toute nature en sachant qu’elles s’y livreront à la prostitution. »

Chiffres de la prostitution en France

  • Il existe diverses formes de prostitutions:
    • la prostitution dite de rue (30% des mises en relation avec le client selon l’enquête Procost)
    • la prostitution via des annonces sur internet (62% des mises en relation avec le client selon l’enquête Procost)
    • ou la prostitution indoor (bars à hôtesses, salons de « massages »…)

Environ 30 000 à 40 0000 personnes sont prostituées en France.

  • On estime que 85% à 95% des personnes prostituées en France sont des femmes.
  • 93% sont étrangères, principalement originaires d’Europe de l’Est(Roumanie et Bulgarie), d’Afrique de l’Ouest (Nigéria) et de Chine.
  • 51% des personnes prostituées ont subi des violences physiques dans le cadre de la prostitution (au cours des 12 derniers mois)
  • 38 % des personnes prostituées ont subi un viol au cours de leur vie. Ce taux est de 6,8% pour les femmes en population générale.
  • 29% des personnes prostituées ont eu des pensées suicidaires au cours des 12 derniers mois).

Les étudiants aussi sont concernés. Selon les enquêtes, entre 2.7 et 4% des répondant-e-s déclarent avoir déjà « rendu un service sexuel en échange d’argent, de biens ou de services ».

 

 

Sources pour comprendre la prostitution en France

1 Commentaire

  1. super, il faudrait ce genre de conférence dans les établissements scolaires pour éviter ces dérives

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *