« Le vendeur de roses » est l’histoire banale et extraordinaire de Jalal, un immigré qui déambule le soir de restaurant en restaurant pour vendre ses roses rouges. Son quotidien: le froid des nuits d’hiver, les réactions agacées, le rejet de ce qu’il a à offrir… jusqu’au moment où tout bascule. Jalal devient nécessaire. « Le vendeur de roses » est un outil pédagogique sur la fraternité, l’exclusion, la reconnaissance, la place de chacun dans la société. Inspiré d’une histoire vraie, ce clip de moins de 3 minutes s’adapte à tous publics, des enfants de primaire jusqu’aux adultes.

Simple et sans parole, « Le vendeur de roses » une vidéo pédagogique efficace pour ouvrir une réflexion sur le pouvoir des apparences et l’accueil des différences. Nous l’utilisons volontiers pour travailler sur le climat scolaire, l’ambiance de groupe, la prévention du harcèlement. La fin du clip, qui évite habilement le happy end, laisse le questionnement ouvert.

 

Comprendre la vidéo « Le vendeur de roses »

  • Au début de la vidéo, on nous montre que Jalal a froid. Pourquoi?
  • A votre avis, d’où vient Jalal?
  • Que fait Jalal pour gagner sa vie?
  • Son travail de « vendeur de roses » est-il bien vu? Pourquoi?
  • A quel moment de la vidéo y a-t-il un retournement de situation?
  • Que fait Jalal quand le monsieur appelé Carlo fait un malaise? [massage cardiaque, bouche à bouche]
  • Ses efforts sont-ils couronnés de succès? [oui, grâce à Jalal, Carlo reprend vie]
  • La phrase qui s’affiche dit en italien: « Jalal no ha lasciato solo un paese. Ha lasciato una famiglia, una professione, una storia. » Cela signifie: « Jalal n’a pas seulement laissé son pays. Il a laissé une famille, un métier, une histoire. » Qu’en pensez-vous?
  • Après avoir sauvé la vie de cette homme, que devient Jalal? [il repart seul dans la nuit]
  • Quel était, à votre avis, le métier de Jalal dans son pays d’origine?
  • S’affiche à la fin le slogan « Ogni persona conta » c’est-à-dire « Chaque personne compte ». Pouvez-vous m’expliquer le lien avec l’histoire de Jalal?

 

Réfléchir sur la fraternité avec la vidéo « Le vendeur de roses »

  • Comment se sent-on quand on voit cette vidéo?
  • Pour vous, est-elle touchante, dérangeante, interpellante, énervante?
  • Quels sont les messages que transmet « Le vendeur de roses »? Listez-les.
  • Comment aurait pu réagir la femme dont le mari a été sauvé, vis-à-vis de Jalal?
  • Qu’est-ce qui pourrait aider quelqu’un comme Jalal, à votre avis?
  • « Chaque personne compte ». Est-ce vrai? Jalal compte-t-il?
  • Repérez-vous, sur terre, des personnes qui semblent compter plus que d’autres?
  • En fonction de quoi a-t-on tendance à trouver que quelqu’un est important, que quelqu’un compte?
  • A l’école, en fonction de quoi a-t-on tendance à trouver que quelqu’un est important, que quelqu’un compte?
  • Avez-vous entendu, dans la bande-son du début, une grande respiration? Que signifie-t-elle, à votre avis?
  • Pourrait-on imaginer quelque chose à faire pour des personnes comme Jalal? Quelles sont vos idées?
  • Sans aller à l’autre bout du monde, comment peut-on, à notre mesure, dans notre groupe, faire en sorte que « chaque personne compte »?
  • Dans notre vie de tous les jours, concrètement, où s’expriment le rejet, le mépris, le jugement, l’exclusion?
  • Dans notre vie de tous les jours, comment vivre la fraternité, l’accueil? Donnez-moi des idées.

 

Prolongement de la réflexion en histoire ou EMC

  • Si je vous lis: « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. », savez-vous d’où vient cette phrase? Que signifie-t-elle? [Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789]
  • Quels sont les droits de chaque être humain sur terre? Nommez-les.
  • Pourquoi la question de l’accueil des immigrés est-elle si tendue en France?
  • Quelles sont les questions politiques, sociales, religieuses, financières que cet accueil soulève? Quelles sont les peurs aussi que les questions d’immigration soulève?
  • Connaissez-vous la Déclaration universelle des Droits de l’homme de 1948?  Je vous en mets ici les 5 premiers articles. En quoi résonnent-ils avec l’histoire de Jalal?

 

Article premier

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Article 2

1. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
2. De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Article 4

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *