Ecouter son cœur ou son cerveau?

« Raison-Déraison » est une vidéo pédagogique, fraîche et humoristique, qui nourrit le passionnant débat de philosophie « raison-passions ». Ce court-métrage de 6 minutes met en scène avec tendresse le combat intérieur de Paul. Ecouter son cœur ou son cerveau? Visibles en transparence à travers son corps, le cœur et le cerveau de Paul se confrontent et le tiraillent: faut-il aller travailler ou aller à la plage? faut-il rencontrer une jolie vendeuse ou craindre le ridicule? faut-il danser dans la douche ou fuir tout risque de chute?

 

Outil pédagogique adapté aux enfants et aux adolescents

  • Dès 6-7 ans: Paul nous ressemble, ses questions sont les nôtres, et les enfants comprennent cette vidéo pleine d’humour dès le CP.
  • Pour les adolescents: « Raison-Déraison » est un outil pédagogique de choix pour des collégiens ou des lycéens, particulièrement en Philosophie, en Littérature, en Education Morale et Civique.

Je vous promets de beaux débats!

 

Titre original : Inner Workings

Réalisation: Leo Matsuda

Production: Walt Disney Animations Studio – 2016

Durée: 6.26 minutes

 

1. Comprendre le court-métrage « Raison-Déraison »

Les questions d’animation suggérées ci-dessous sont des propositions qu’il convient d’adapter au registre de langage et de compréhension de votre public.

 

  • Qui peut raconter ce qui arrive à Paul?
  • Qui sont les personnages principaux de Raison-Déraison?
  • Quelle vie Paul mène-t-il au début de « Raison-Déraison »? [une vie calculée, raisonnable, ordonnée, mais aussi tiraillée]
  • De quoi parle, en fait, le court-métrage « Raison-Déraison »? [le combat entre « écouter son cœur ou son cerveau » ou « écouter ses passions ou son cerveau »]
  • A quels moments de sa vie voit-on le combat, le tiraillement que vit Paul à l’intérieur de lui?  
  1. Paul est tiraillé quand il prend sa douche.
    [le cœur veut danser tandis que le cerveau anticipe la possibilité d’une chute mortelle. Le cerveau l’emporte]
  2. Lorsqu’il passe devant une terrasse de restaurant, sur le trajet vers le travail, Paul s’arrête.
    [l’estomac veut se régaler d’un bon repas tandis que le cerveau anticipe la possibilité de l’obésité. Le cerveau l’emporte]
  3. Alors qu’il croise un surfeur enthousiaste fonçant vers la mer, Paul est interpellé.
    [le cœur veut se baigner tandis que le cerveau imagine une baignade s’achevant sous la dent d’un requin. Le cerveau l’emporte].
  4.  Rencontrant une vendeuse de lunettes de soleil, Paul veut créer un lien.
    [le cœur est attiré par la possibilité de lui plaire tandis que le cerveau anticipe le ridicule. Le cerveau l’emporte].
  5.  Devant les portes de son entreprise, le combat de Paul s’intensifie et son corps le manifeste.
    [le cœur s’inquiète de s’ennuyer et résiste à entrer tandis que le cerveau anticipe la perspective d’un licenciement, lie le cœur, et force Paul à entrer dans son entreprise].
  6. Au travail, exécutant sa tâche répétitive, Paul vit une profonde tension.
    [le cerveau, qui poussait à l’exécution automatique de la tâche, perçoit le cœur démotivé, constate le vide de sens, et anticipe la perspective d’une vie automatique, sans réjouissances, sans lien aux autres, sans saveur]
  • A midi pile, quelque chose va changer dans la vie de Paul: que se passe-t-il?
    [le cerveau délie le cœur, l’invite au plaisir d’un bon repas, libère les passions]
  • Comment finit « Raison-Déraison »? Quelle réponse Paul apporte-t-il à ce tiraillement, à la fin de « Raison-Déraison »?

 

2. Animer un débat sur « écouter son cœur ou son cerveau »?

  • Qu’avez-vous ressenti en voyant ce court-métrage? [joie, colère, peur, tristesse…]
  • Ce conflit, ce tiraillement que vit Paul, le vivons-nous aussi? Donnez-moi des exemples.
  • En quoi le cerveau est-il précieux, utile, pour Paul? Son rôle est-il important? [anticipation, fuite face à un danger ou une menace pour augmenter ses chances de survie]
  • En quoi l’estomac est-il précieux, utile, pour Paul? Son rôle est-il important? [survie physique, besoin d’énergie, de saveurs]
  • En quoi le cœur est-il précieux, utile, pour Paul? Son rôle est-il important? [besoin de joie, de plaisirs, de rencontres, de créativité, de fantaisie]
  • Dans la vie de Paul, le cerveau a écouté le cœur. Cela a-t-il été utile?
  • Le cerveau insiste sur le « je dois ».  Paul a-t-il des devoirs? Et nous, avons-nous des devoirs?
  • Est-ce bon pour nous d’avoir des devoirs, un cadre, une règle, des « obligations », comme on dit?
  • Pensez-vous qu’il est bon d’être prudent, d’assurer ses arrières?
  • Pensez-vous qu’il faille prendre des risques, dans la vie? Si oui, lesquels?
  • Le cœur, les passions, insistent sur « j’aimerais »: avons-nous des désirs, des pulsions, des impulsions, des attirances? Donnez-moi des exemples.
  • Est-ce bon pour nous d’avoir ces désirs, ces pulsions, ces impulsions, ces attirances?
  • Faut-il écouter son cœur, dans la vie? Est-ce utile? Donnez-moi des exemples.
  • Est-ce risqué, d’écouter son cœur? Cela peut-il aussi mener à des catastrophes? Donnez-moi des exemples.
  • Paul croise des personnes qui l’inspirent: les attablés en terrasse, le surfeur enthousiaste, la vendeuse de lunettes souriante. Avez-vous vous aussi croisé des personnes inspirantes? Donnez-moi des exemples.
  • Le cerveau et le cœur peuvent-ils participer, ensemble, à de bonnes décisions?
  • Donnez-moi l’exemple d’un choix que vous avez eu à faire: avez-vous écouté le cerveau? le cœur? autre chose?
  • Qu’est-ce qui semble faire le bonheur, selon le court-métrage « Raison-Déraison »?
  • Qu’est-ce que cette vidéo dit des êtres humains?
  • Quelle « morale » donneriez-vous à cette histoire?
  • Comment vous sentez-vous, après cette réflexion menée ensemble?

 

Un outil pédagogique pour l’Enseignement Moral et Civique (EMC)

  • « La sensibilité est une composante essentielle de la vie morale et civique : il n’y a pas de conscience morale qui ne s’émeuve, ne s’enthousiasme ou ne s’indigne. L’éducation à la sensibilité vise à mieux connaître et identifier ses sentiments et émotions, à les mettre en mots et à les discuter, et à mieux comprendre ceux d’autrui. »
  • « L’éducation au droit et à la règle vise à faire acquérir le sens des règles au sein de la classe, de l’école ou de l’établissement. Elle a pour finalité de faire comprendre comment, au sein d’une société démocratique, des valeurs communes s’incarnent dans des règles communes. Elle tient compte du fait que les qualités attendues des futurs citoyens sont destinées à s’exprimer dans un cadre juridique et réglementaire donné que ces mêmes citoyens peuvent faire évoluer. »

Extraits de Programme d’enseignement moral et civique – Ecole élémentaire et collège

 

  • « Inscrit dans la continuité de l’enseignement dispensé à l’école primaire et au collège, [l’Enseignement Moral et Civique] embrasse les quatre dimensions de ce que doit être une culture morale et civique : la formation d’une conscience morale, la compréhension du rôle de la règle et du droit, l’exercice du jugement critique, le sens de l’engagement. Les valeurs et les concepts appréhendés dans les années passées doivent être approfondis au lycée. »

Extraits de Programme d’enseignement moral et civique – Classes de 2nde générale et technologique, de 1ère et terminale des séries générales

 

 

 

3 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je prépare la validation de titres pro de conseillère en insertion professionnelle et de formatrice professionnelle d’adultes. Actuellement en stage au sein d’une mission locale, auprès d’un public de jeunes de 16-25 ans, inscrits dans un dispositif d’accompagnement vers l’emploi, je dois animer une séance de formation d’1h30 pour mon évaluation finale. Les savoir-être et la gestion des émotions sont des fondamentaux dans l’insertion aujourd’hui et j’aimerais beaucoup oser aborder ces domaines. cette video est parlante et riche. Merci pour toute cette mine d’information et de partage. Je trouve vos actions remarquables !
    Comment puis je exploiter cette video ? Puis je la télécharger (je ne suis pas sûre d’avoir un accès internet à disposition le jour J…) il me reste à trouver comment formuler un objectif pédagogique opérationnel et un comportement évaluable…

    Réponse
  2. Bonjour,
    Nous n’avons plus accés à la vidèo ?
    Car elle est vraiment super et je voulais m’en servir auprès de mes élève.
    Ou pourrais-je la trouver en entière ? car j’ai cherché sur internet et je ne la trouve pas..
    merci.

    Réponse
    • Bonjour, voici la vidéo, merci pour votre vigilance!
      Bonne journée,

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *