La websérie pédagogique « Martin sexe faible »

La websérie pédagogique « Martin sexe faible » sur l’égalité hommes-femmes traque avec efficacité et humour les situations quotidiennes de la vie. Le corps-objet, celui qui sert au plaisir de l’autre, est le thème de cet épisode de la websérie. En utilisant l’inversion des rôles et en forçant le trait, d’autres épisodes sauront aiguiser votre regard sur une multitude de scènes quotidiennes où le sexisme règne (encore). Deux grands atouts pour la websérie « Martin sexe faible »:

  1. son format: les épisodes, bien joués, durent moins de 2 minutes, ce qui les rend très faciles à utiliser en classe…
  2. la diversité des situations abordées: dans le cadre familial, dans le monde du travail, dans les relations d’amitié…

Je précise qu’en animant une séance sur l’égalité hommes/femmes avec « Martin sexe faible » comme outil pédagogique, l’idée n’est pas d’ouvrir dans la classe une guerre des sexes, de dresser des « gentils » contre des « méchants », des « opprimés » contre des « oppresseurs ». Ce serait à mon sens un échec. Il s’agit plutôt, dans un monde où l’on a souvent internalisé les humiliations, les vexations, les injustices liées au sexe, de réveiller la conscience des jeunes, de débusquer le sexisme ordinaire, pour leur permettre de travailler à un monde plus respectueux.

Questions pour analyser la vidéo de « Martin sexe faible »

  • Au tout début de la vidéo, que fait Martin? [il prend le manteau de l’invitée et le fixe au porte-manteau, avant d’annoncer à sa patronne ‘Votre rendez-vous est arrivé’]
  • En quoi déjà cette scène est étonnante? [Martin, un homme, est l’assistant d’une femme qui est sa patronne, là où on est habitué à voir des femmes assistantes de patrons qui sont des hommes]
  • Si Martin a un rôle qui est, dans la réalité, celui qu’on voit surtout incarné par les femmes, et si les femmes dans la vidéo ont un rôle qui est souvent en réalité incarné par les hommes, sur quel processus comique repose la vidéo? [le ressort traditionnel de l’inversion des rôles]
  • Martin part chercher des cafés pour sa patronne et son invitée. Quelle est alors la remarque (vulgaire) de l’invitée? [Tu te fais pas chier, hein, toi pas ma petite salope!]
  • Que signifie cette remarque?
  • Elle ajoute: « Ton mari il est au courant? ». Qu’est-ce que cela signifie? [Elle insinue que la patronne trompe son mari avec son assistant. Cela semble une évidence.]
  • Elle demande ensuite: « Sinon, il sait lire? », et la patronne reconnaît qu’elle n’en sait rien. Qu’est-ce que ce type de question veut souligner? [que les compétences professionnelles de Martin n’ont pas été un critère d’embauche]
  • Quelle mise en scène font les femmes quand Martin apporte des cafés? [charme, elles veulent lui plaire, elles manifestent leur attirance sexuelle]
  • Pourquoi la patronne appelle Martin pour ensuite rien lui demander? [elle montre le pouvoir qu’elle a sur lui]
  • L’invitée dit: « De dos il est encore mieux ». Pourquoi? Peut-on dire que ces femmes ont un regard qui déshabille Martin? [l’invitée s’intéresse en priorité à ses fesses, à ses attributs sexuels, ce que confirme la patronne comme étant « la bonne surprise » ]
  • « Martin, vous qui êtes fort, est-ce que vous pouvez me chercher la bonbonne? » Que cherche la patronne en faisant cette demande à Martin? [elle veut à nouveau qu’il mette son corps en scène devant elles deux; ces deux femmes recherchent une excitation sexuelle]
  • La scène finale est encore plus suggestive: qu’y voit-on? [Martin est caressé par sa patronne pendant qu’il travaille sur l’ordinateur]

 

Pistes pédagogiques pour débattre sur l’égalité des hommes et des femmes

  • Comment vous sentez-vous quand vous voyez une vidéo de ce type?
  • Comment peuvent se sentir les filles? les garçons? [amusés, choqués, énervés, révoltés…]
  • Qu’est-ce qui est drôle?
  • Comment est traité Martin? [comme un objet sexuel]
  • Quels sont les clichés sur l’assistant que l’on voit dans ce clip? [recruté pour son physique et non pour ses compétences, fierté de son ‘acquéreur’, objet de jalousie et d’envie…]
  • Comment se comportent ces deux femmes? Comment parlent-elles de Martin?
  • La vidéo fonctionne sur l’inversion des rôles; pensez-vous qu’il y a réellement des situations où les femmes sont traitées comme Martin, en objet sexuel? Donnez des exemples.
  • Pensez-vous qu’il y a des situations où les hommes peuvent être traitées comme objets sexuels? Donnez des exemples.
  • Dans le monde professionnel, avez-vous déjà assisté à des situations où vous vous êtes senti-e mal à l’aise parce qu’un homme, ou une femme, était regardé-e sans respect? traité-e sans respect? comme objet sexuel? Racontez.
  • Par delà le monde professionnel, dans le sport, à l’école, dans la rue, dans un bar, en famille, à la télé, dans des vidéos… avez-vous déjà assisté à des situations où vous vous êtes senti-e mal à l’aise parce qu’un homme, ou une femme, était regardé-e sans respect? traité-e sans respect? comme objet sexuel? Racontez.
  • Que peut-on faire pour que les relations professionnelles se passent autrement?
  • La loi dit-elle quelque chose à ce sujet? [loi sur le harcèlement sexuel du 6 août 2012]
  • D’après la définition ci-dessous, pensez-vous qu’on soit dans une situation de harcèlement sexuel?
  • Que risque-t-on quand on est l’auteur d’une forme de harcèlement sexuel? [ Le harcèlement sexuel est un délit. On risque donc une sanction pénale: deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende. Si circonstances aggravantes: trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende]
  • Bien qu’elle force le trait, cette petite vidéo sonne-t-elle juste?
  • Quel est le message de la vidéo?

 

Définition du harcèlement sexuel (selon stop-harcelement-sexuel.gouv.fr)

« La loi donne une double définition du délit de harcèlement sexuel, selon qu’il s’agit de faits répétés ou d’un acte unique assimilé au harcèlement sexuel.

Le harcèlement sexuel est le fait d’imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui :

  • – portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant,
  • – créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.

Est également assimilé au harcèlement sexuel le fait, même non répété, d’user de toute forme de pression grave, dans le but réel ou apparent d’obtenir un acte de nature sexuelle, pour soi-même ou pour un tiers. »

 

martin-sexe-faible-education-egalite

Pour aller plus loin: « entretien d’embauche »

A mon goût, tous les épisodes de la websérie ne se valent pas. Mais je vous propose de compléter votre séance, si cela vous semble judicieux, par cette vidéo-ci qui traite de l’entretien d’embauche. Je vous laisse l’explorer, et rédiger votre trame de questions d’animation.

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *