-Comment te sens-tu?

-J’sais pas, moi… normal, madame!

Un atelier sur les émotions avec les adolescents, c’est un challenge! Souvent, nos jeunes sont des analphabètes émotionnels: ils connaissent mal leur vie émotionnelle, ils s’en méfient, ils la subissent. Ce qui peut les conduire à des actes violents pour manifester un mal-être qui n’a pas pu se dire par les mots.

Comment leur permettre de nommer, de reconnaître les 4 émotions de base? L’objectif est ambitieux car, dans leurs représentations, un atelier sur les émotions peut sembler ridicule, superficiel, ou outrageusement girly.« Et tout le monde s’en fout-Les émotions » sera une vidéo utile pour animer un atelier sur les émotions, expliquer la fonction des émotions aux adolescents et permettre leur alphabétisation émotionnelle, sans niaiserie.

 

Conseils pédagogiques pour utiliser la vidéo dans un atelier sur les émotions

  • La vidéo, écrite et réalisée par Fabrice De Boni et Axel Lattuada, est humoristique, teintée de l’ironie qu’apprécient les jeunes. Je pense qu’elle n’est pas adéquate pour des enfants ou de tout jeunes collégiens.
  • Le contenu permet, à mon sens, une réelle exploitation pédagogique, mais je vous suggère de ne pas utiliser la vidéo  au début de l’atelier sur les émotions. Expliquez d’abord les 4 émotions de base, de manière très concrète, leur fonction à chacune, et servez-vous de la vidéo comme d’une illustration de votre propos.

 

 

Questions pour animer une séance sur les émotions

  • Quelles sont les 4 émotions principales?
    [la peur, la joie, la colère, la tristesse]

 

  • Quelle est l’utilité des émotions? Servent-elles à quelque chose?
    L’émotion est un signal pour me pousser à agir dans une certaine direction. Pour prendre une image, l’émotion est un clignotant qui invite à se tourner vers telle ou telle direction.
    [Dans la vidéo: « Et quand une de ces émotions se manifeste, ce qu’elle veut c’est te pousser à faire un truc ». « L’émotion, c’est ton cerveau qui te dit: réagis! »] 

 

  • Donnez-moi un exemple de situation où adolescent peut être en colère. Dans cette situation, à quoi servait la colère?
    Fonction de la colère: elle invite à l’affirmation pour préserver son intégrité.[Dans la vidéo: « J’ai besoin que mes valeurs soient respectées]

 

  • Donnez-moi un exemple de situation où un adolescent peut avoir eu peur. Dans cette situation, à quoi servait la peur?
    Fonction de la peur: la peur aiguise les sens, elle aide à se protéger du danger.[Dans la vidéo: « Voilà ce qui pourrait arriver si tu ne réagis pas« ]

 

  • Donnez-moi un exemple de situation où un adolescent peut avoir ressenti de la joie. Dans cette situation, à quoi servait la joie?
    Fonction de la joie: nous transporte, nous donne un sentiment de communion, de lien.

 

  • Donnez-moi un exemple de situation où un adolescent peut avoir ressenti de la tristesse. Dans cette situation, à quoi servait la tristesse?
    Fonction de la tristesse: elle accompagne une perte, elle sert à dire au revoir. Elle nous invite à nous retirer du monde pour pleurer.
    [Dans la vidéo: « Désormais, je suis disponible pour un renouveau« ]

 

  • « Ton cerveau te parle, mais tu comprends rien à ce qu’il dit. Et quand tu comprends rien à tes émotions, ben tu comprends rien à ton cerveau ».
    Pourquoi comprendre les émotions qui nous habitent, c’est mieux se comprendre soi-même? Donnez-moi un exemple.

 

  • Si vous deviez décrire le bonheur, ce serait quoi?
    Décrivez-moi une situation où vous vous êtes senti-e heureux-se.
    Est-ce que le bonheur, c’est juste une émotion?
    Est-ce qu’il peut y avoir plusieurs versions du bonheur, en fonction de chacun-e de nous?
    Quel est le rapport entre le bonheur, et l’émotion joie?[Dans la vidéo: « Le bonheur, c’est le temps que tu accordes à ta joie »]

 

Nommer les émotions: des outils d’alphabétisation émotionnelle

  1. Vous avez atteint le premier objectif: la compréhension théorique des émotions et de leur fonction (comprendre avec sa tête pour constituer un savoir).
  2. Le deuxième objectif d’une séance sur les émotions est de proposer aux jeunes un exercice pratique d’alphabétisation émotionnelle (expérimenter pour développer un savoir-faire)

 

Evidemment, cette partie-là de l’atelier peut mener les jeunes très loin, s’ils vivent l’exercice sincèrement. Seul-e un-e professionnel-le formé-e à ce type d’animation me semble indiqué pour poser des règles de groupe, les faire respecter, et recevoir les émotions ou les confidences des adolescents.

La consigne changera en fonction de vos besoins professionnels:

-« Comment te sens-tu actuellement, dans ton adolescence? » (entretien individuel ou groupal)
-« Comment te sens-tu actuellement, dans ta classe? » (outil pour la vie de classe, la prévention du harcèlement)
-« Comment te sens-tu actuellement, par rapport à l’école? » (outil pour l’orientation, outil pour un CPE)

 

D’autres outils pour animer un atelier sur les émotions

  1. J’utilise très volontiers les cartes Blob, dont vous pouvez lire la description ici.
  2. Les cartes Emotions sont des outils tout terrain.
  3. Et pour conjuguer les émotions à la beauté, vous aurez de très belles surprises avec le très beau Photo-expression Estime de soi, décrit ici.

 

Outil pédagogique Estime de soi

Outil pédagogique Estime de soi

 

1 Commentaire

  1. Très intéressant merci!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *